• Home
  • Chimie
  • Astronomie
  • Énergie
  • La nature
  • Biologie
  • Physique
  • Électronique
  •  science >> Science >  >> Chimie
    Que se passe-t-il quand un acide et une base sont combinés?

    Les chimistes ont trois théories distinctes sur ce qui constitue un acide et une base, mais il n'y a pas de désaccord sur le fait qu'ils se neutralisent. Quand ils se combinent dans une solution d'eau, ils produisent un sel. Cependant, les acides et les bases peuvent se combiner de différentes manières, et lorsqu'ils le font, le produit n'est pas toujours un sel. Par exemple, lorsque vous ajoutez du zinc à l'ammoniac, la réaction se traduit par un ion complexe. Jusqu'à l'introduction de la théorie de Lewis des acides et des bases, cela n'aurait même pas été considéré comme une réaction acide /base.

    TL; DR (Trop long; n'a pas lu)

    Dans les solutions aqueuses, les acides et les bases se combinent pour se neutraliser et produire un sel. Les réactions acide-base qui ne se produisent pas dans l'eau produisent généralement aussi des sels, mais elles peuvent également produire des ions complexes.
    Acides Donate H +; Les bases donnent OH-

    Selon une théorie avancée par Svante Arrhenius. physicien et chimiste lauréat du prix Nobel, un acide en solution donne un ion H + dans l'eau. Les ions ne flottent pas librement, mais se fixent plutôt aux molécules d'eau pour former des ions hydronium (H 3O +). Le pH d'une solution, qui fait référence au «pouvoir de l'hydrogène», est une mesure du nombre de ces ions présents. Le pH est un logarithme négatif de la concentration, donc plus le pH est bas, plus la concentration de ces ions est élevée et plus la solution est acide. Les bases, en revanche, donnent des ions hydroxyde (OH -). Lorsqu'une solution a une prépondérance d'ions hydroxyde, son pH est supérieur à 7 (le point neutre) et la solution est alcaline. Les acides et les bases qui se comportent de cette façon sont appelés acides et bases d'Arrhenius. Le chlorure d'hydrogène (HCl) est un exemple d'acide Arrhenius et l'hydroxyde de sodium (NaOH) est une base d'Arrhenius.
    Les acides et les bases d'Arrhenius se combinent pour former des sels

    Lorsque vous combinez un acide et une base d'Arrhenius dans la même solution, les ions d'hydronium chargés positivement se combinent avec les ions d'hydroxyde pour produire de l'eau, et les ions restants se combinent pour produire un sel. Si tous les ions disponibles se combinent de cette manière, la solution devient pH neutre, ce qui signifie que l'acide et la base se neutralisent mutuellement. L'exemple le plus connu est la dissolution de chlorure d'hydrogène et d'hydroxyde de sodium en solution pour produire des ions sodium (Na +) et chlorure (Cl -) libres. Ils se combinent pour former NaCl, ou sel de table commun. Ce processus est appelé hydrolyse.
    Brønsted-Lowry généralise la réaction acide /base

    Une paire de chimistes, Johannes Nicolaus Brønsted et Thomas Martin Lowry, a introduit indépendamment une conception plus généralisée des acides et des bases en 1923. Dans leur théorie, un acide est un composé qui donne un proton (H +) tandis qu'une base est un composé qui en accepte un. Cette conception étend la définition d'Arrhenius pour tenir compte des réactions acide-base qui ne se produisent pas en solution aqueuse. Par exemple, selon la définition de Brønsted-Lowry, la réaction entre l'ammoniac et le chlorure d'hydrogène pour produire le sel chlorure d'ammonium est une réaction acide-base qui n'implique pas l'échange d'ions hydronium ou hydroxyde. Elle ne serait pas considérée comme une réaction acide-base selon la définition d'Arrhenius. Les réactions acide-base de Bronsted-Lowry ne produisent pas toujours de l'eau, mais elles produisent toujours des sels.
    Lewis généralise encore plus

    Toujours en 1923, G.N. Lewis de UC Berkeley a modifié la définition des acides et des bases pour tenir compte des réactions qui ne pouvaient pas être expliquées en utilisant la conception de Brønsted-Lowry. Dans la théorie de Lewis, les bases sont des donneurs de paires d'électrons tandis que les acides sont des accepteurs de paires d'électrons. Cette conception permet d'expliquer les réactions qui se produisent, non seulement entre les solides et les liquides mais aussi les gaz, comme des réactions acido-basiques. Dans cette théorie, le produit de la réaction peut ne pas être un sel. Par exemple, la réaction entre les ions zinc et l'ammoniac produit du tétraamminezinc, un ion complexe.

    Zn 2 ++ 4NH 3 → [Zn (NH 3) 4] 4+.

    © Science http://fr.scienceaq.com