• Home
  • Chimie
  • Astronomie
  • Énergie
  • La nature
  • Biologie
  • Physique
  • Électronique
  •  science >> Science >  >> Autres
    Voici comment le voyage spatial affecterait votre cœur

    Avez-vous déjà rêvé d'être un astronaute quand vous étiez enfant?

    Les chances sont, une fois que vous avez regardé au-delà des trucs vraiment cool - après tout, qui ne voudrait pas voir l'espace de première main, ou faire un pas sur la lune? - vous avez probablement appris que, bien, le voyage dans l'espace peut être assez difficile pour votre corps.

    Prenez vos os. Étant donné que l'attraction de la gravité met constamment votre squelette à l'épreuve - puisque vos os doivent résister à la gravité pour vous maintenir debout - vivre dans un environnement à faible ou sans gravité peut affecter votre squelette. Des mois ou des années dans l'espace abaissent votre masse osseuse, c'est pourquoi les astronautes doivent faire particulièrement attention à garder leurs os en bonne santé.

    Mais il y a aussi d'autres effets. Tout ce que le calcium s'échappe de vos os peut se déplacer vers vos reins, augmentant le risque de calculs rénaux douloureux. Et vivre à faible gravité dans l'espace affecte votre mémoire musculaire, de sorte que votre équilibre peut se sentir à votre retour sur Terre.

    Maintenant, les scientifiques ont découvert que votre cœur subit des changements majeurs dans l'espace - au moins temporairement. Voici comment ce travail de rêve d'astronaute pourrait affecter votre téléscripteur et ce qui se passerait lorsque vous rentreriez chez vous.
    Le temps dans l'espace entraîne des changements génétiques dans votre cœur

    Les scientifiques savent depuis un certain temps que aller dans l'espace est dur pour votre cœur. L'espace a tendance à réduire la pression artérielle, tandis que la déshydratation entraîne une baisse du volume sanguin. Cela augmente également la quantité de sang pompé à travers vos vaisseaux à chaque battement de cœur, ce qui se traduit par un travail supplémentaire pour vos muscles cardiaques.

    De plus, les radiations auxquelles les astronautes sont exposés pendant certaines missions peuvent affecter la santé cardiaque. Le rayonnement provoque une pression artérielle élevée - également appelée hypertension - car elle empêche vos vaisseaux sanguins de "se détendre".

    Donc, dans l'ensemble, ce n'est pas une grande surprise que les astronautes soient beaucoup plus susceptibles de mourir d'une maladie cardiaque que le population générale.
    Mais les scientifiques contribuent à la santé cardiaque des astronautes

    La première étape pour résoudre les problèmes cardiovasculaires des astronautes consiste à les comprendre en premier lieu. Et c'est exactement ce qu'une équipe de chercheurs de l'Université de Stanford a décidé de faire.

    Premièrement, ils ont prélevé du sang sur des sujets sains, qui n'ont pas d'antécédents de maladie cardiovasculaire. Ensuite, ils ont manipulé certaines des cellules sanguines pour se transformer en cellules cardiaques. Enfin, ils ont envoyé la moitié des cellules cardiaques dans l'espace pendant environ six semaines et ont gardé le reste des cellules sur Terre pour servir de groupe de contrôle.

    Peut-être pas surprenant, ils ont constaté que le temps dans l'espace a considérablement modifié la cellules cardiaques. Dans l'ensemble, ils ont découvert que les voyages dans l'espace modifiaient l'activité de plus de 3 000 gènes dans les cellules cardiaques. Et alors que bon nombre de ces changements ont été inversés une fois que les cellules sont retournées sur Terre, les chercheurs ont découvert que 1 000 gènes étaient encore anormalement actifs (ou inactifs) après 10 jours sur Terre.
    Alors qu'est-ce que cela signifie pour les astronautes?

    Cette étude pourrait être la première étape pour mieux comprendre comment les voyages dans l'espace affectent votre cœur. Mais il reste encore un long chemin à parcourir. Alors que nous savons maintenant que de nombreux gènes deviennent plus ou moins actifs dans l'espace, les chercheurs ne savent toujours pas lesquels de ces gènes sont les plus importants - ni exactement comment ces changements géniques affectent votre cœur au niveau moléculaire.

    Mais c'est toujours une étape prometteuse vers la protection du cœur des astronautes. Alors que les chercheurs en apprennent davantage sur les changements génétiques qui se produisent dans l'espace, les scientifiques peuvent travailler à la mise au point de médicaments ou d'autres traitements pour minimiser ces changements et, espérons-le, garder le cœur des voyageurs dans l'espace plus sain.

    © Science http://fr.scienceaq.com