• Home
  • Chimie
  • Astronomie
  • Énergie
  • La nature
  • Biologie
  • Physique
  • Électronique
  •  science >> Science >  >> La nature
    Quels sont les avantages et les inconvénients des facteurs de l'environnement économique?

    En affaires, l'environnement économique décrit plusieurs facteurs indépendants de la volonté des distributeurs qui ont un impact direct sur la performance des entreprises et les habitudes d'achat des clients. Les facteurs liés à l'environnement économique comprennent des facteurs macroéconomiques importants ou macroéconomiques et des facteurs environnementaux ou microscopiques, qui peuvent tous influer sur la stratégie de commercialisation.

    l'économie est affectée par un certain nombre de grands (macro) et petits (micro) facteurs qui représentent son environnement économique. Ces facteurs changent souvent, et les entreprises doivent s'adapter et rester résilientes pour réussir et pour que l'économie reste stable.

    Facteurs macroéconomiques

    Les facteurs macroéconomiques évaluent la demande économique et sont gérés au niveau gouvernemental. Ces facteurs comprennent le produit intérieur brut (PIB), les tendances des taux d'intérêt, l'inflation, les taux de change, le chômage, les taux d'imposition et les récessions.

    Le produit intérieur brut, la valeur totale des biens et services favorable un environnement d'affaires est. La croissance durable dans un marché fort est considérée comme idéale pour les entreprises. À l'inverse, les tendances négatives du PIB représentent un environnement économique défavorable.

    Les entreprises comptent sur les taux d'intérêt pour déterminer à quel point les entreprises peuvent emprunter de l'argent à moindre coût. La baisse des taux d'intérêt facilite l'expansion ou le refinancement des dettes des entreprises. Cela se traduit par des paiements inférieurs et donc libère de l'argent pour investir dans une entreprise. Cependant, des taux d'intérêt plus élevés découragent l'emprunt et l'expansion. Ces taux ont également une incidence sur les habitudes d'emprunt des clients pour des biens tels que les automobiles. Les variations de taux d'intérêt représentent donc un risque potentiellement important pour les entreprises, car la valeur des actifs peut changer avec les taux.

    L'inflation représente la hausse des prix des biens et services au fil du temps. Les faibles taux d'inflation indiquent une économie saine, tandis que des taux d'inflation élevés entraînent des hausses de prix marquées qui peuvent surpasser les hausses de salaires. Cela entraîne une diminution des dépenses de consommation et, par conséquent, les entreprises n'augmentent pas la production. La déflation, la baisse du taux de biens et services, est également problématique. Les consommateurs ont tendance à réduire leurs dépenses, de sorte que les entreprises produisent moins de produits. Cela crée un cycle négatif de réduction des besoins de main-d'œuvre.

    La fluctuation des taux de change affecte particulièrement les chaînes d'approvisionnement internationales. Ils affectent les entreprises qui importent ou exportent des biens. Lorsque les taux de change changent, les entreprises peuvent devoir payer plus cher les fournisseurs étrangers; cela affecterait à son tour les bénéfices d'une entreprise. Les taxes peuvent également influencer le comportement des entreprises, car les réductions d'impôts peuvent encourager la production, alors que les augmentations d'impôts peuvent réduire la production.

    Le taux de chômage se réfère au nombre de chômeurs en pourcentage de la population active pour le travail. Ce taux sert de prédicteur économique car sans emplois, les travailleurs perdent des salaires et donc du pouvoir d'achat. Cela affecte d'autres entreprises en raison de la perte de dépenses pour les biens ou les services. Un taux de chômage plus élevé indique également une concurrence pour les emplois entre les travailleurs qualifiés et non qualifiés. Cela peut entraîner un chômage continu lorsque les travailleurs peu qualifiés sont éliminés.

    Facteurs microéconomiques

    Les facteurs microéconomiques sont liés au comportement de dépense des consommateurs et à leurs revenus. Ces facteurs comprennent les fournisseurs, la concurrence, la demande de produits et de services, les revendeurs, la fiabilité de la chaîne de distribution de l'entreprise et le grand public.

    Les consommateurs stimulent la demande de biens et de services. Les fournisseurs contrôlent la quantité de produit disponible, de sorte que leur disponibilité et leur qualité doivent être prises en compte. Les revendeurs travaillent entre les détaillants et les grossistes. La concurrence existe entre les entreprises ayant des produits et services similaires. Les entreprises doivent également compter sur une solide chaîne de distribution pour acheminer les produits aux consommateurs. Le comportement du grand public détermine tous ces facteurs.

    Un environnement dynamique

    Les indicateurs économiques d'un pays donnent un large éventail de la santé économique, qui fluctue en fonction de la réponse à l'environnement dynamique. À plus petite échelle, ces indicateurs plus importants ont une incidence sur le comportement des consommateurs et, par conséquent, sur la conduite des affaires. Le public se comportera en fonction de la solidité de son économie. Une économie forte laisse présager une augmentation des dépenses de consommation, ce qui pousse les entreprises à augmenter leur production. La montée et la chute des cycles économiques et les menaces imprévues à la santé économique peuvent menacer la croissance durable des entreprises. Même si une entreprise ne peut pas contrôler plusieurs de ces facteurs, les risques peuvent être évalués et résolus pour rester résilients.

    © Science http://fr.scienceaq.com