• Home
  • Chimie
  • Astronomie
  • Énergie
  • La nature
  • Biologie
  • Physique
  • Électronique
  • Chances d'une éclipse solaire

    Une éclipse solaire se produit lorsque la lune passe devant le soleil et projette son ombre quelque part sur Terre. Les chances d'une éclipse solaire dépendent d'un certain nombre de facteurs liés au mouvement de ces trois corps. En suivant ce mouvement complexe, les scientifiques peuvent prédire l'heure, l'emplacement, la durée et le type d'éclipse. Entre deux et cinq éclipses solaires se produisent chaque année. Les trois principaux types d'éclipses solaires sont totaux, annulaires et partiels. Une éclipse totale se produit lorsque la lune est proche de la Terre; son disque apparent dans le ciel peut bloquer tout le disque du soleil quand il passe devant lui. Une éclipse annulaire se produit lorsque la lune est légèrement plus éloignée de la Terre, de sorte que son disque apparent ne couvre pas tout le disque du soleil. Au cours d'une éclipse annulaire, nous voyons encore une partie du disque du soleil autour de celle de la lune. Une éclipse partielle se produit quand seulement une partie du disque de la lune passe devant le soleil. Un quatrième type rare est l'éclipse hybride. L'éclipse hybride implique à la fois une éclipse totale et annulaire.

    Mouvement de la Lune

    Alors que la lune tourne autour de la Terre, elle voyage dans une ellipse. A tout moment, il sera plus proche et plus loin de la Terre. Le point le plus proche de la Terre s'appelle le périgée. Son point le plus éloigné est l'apogée. Cette variation de distance affecte le type d'éclipse qui se produira, le cas échéant. Au périgée, nous pourrions voir une éclipse totale, parce que la lune sera plus grande dans le ciel. À l'apogée, nous pourrions voir une éclipse annulaire, comme la lune apparaît plus petite.

    L'écliptique

    L'écliptique est la ligne dans le ciel qui est traversée par les corps de notre système solaire. Nous voyons le soleil se déplacer à travers l'écliptique. Le chemin de la lune est cependant légèrement incliné par rapport à l'écliptique. C'est seulement directement devant le soleil aux deux points où son chemin croise l'écliptique. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous ne voyons pas d'éclipse solaire à chaque nouvelle lune.

    Mouvement de la Terre

    La Terre, de même, orbite le soleil dans une ellipse, de sorte que le soleil est disque dans le ciel varie également en taille. Lorsque la Terre est la plus proche du soleil, la Terre est au périhélie. Quand la Terre est la plus éloignée du soleil, la Terre est à l'aphélie. Au périhélie, nous sommes plus susceptibles d'assister à une éclipse annulaire. Aphelion, nous pourrions être en mesure de voir une éclipse totale.

    Cycles d'éclipse et prédiction

    Parce que tous ces corps se déplacent avec régularité, les scientifiques peuvent construire un calendrier d'éclipse cyclique. Les trois facteurs déterminants de ce cycle sont le temps qui s'écoule entre les nouvelles lunes, le temps qui s'écoule entre les périgènes et le temps entre les moments où la lune traverse l'écliptique. Ces trois intervalles s'alignent tous les 18 ans, 11 mois et 8 heures. Ce cycle de temps s'appelle un Saros. Chaque Saros dure environ 12 à 13 siècles et produit entre 69 et 86 éclipses de différents types. Typiquement, environ 40 cycles actifs de Saros sont actifs à la fois, ce qui se traduit par au moins deux éclipses solaires par an. Au plus, cinq éclipses solaires peuvent survenir en une année, bien que ce soit plutôt rare.

    © Science http://fr.scienceaq.com