• Home
  • Chimie
  • Astronomie
  • Énergie
  • La nature
  • Biologie
  • Physique
  • Électronique
  •  science >> Science >  >> Autres
    Étude :L'inclusion de vidéos dans l'enseignement collégial peut améliorer l'apprentissage des élèves

    Crédit :CC0 Domaine Public

    Alors que les établissements d'enseignement supérieur du monde entier passent à de nouvelles méthodes d'enseignement, y compris l'utilisation de plus de vidéos préenregistrées, en réponse à la pandémie de COVID-19, de nombreux observateurs craignent que l'apprentissage des élèves n'en souffre. Cependant, un nouvel examen complet de la recherche offre des nouvelles positives pour les étudiants. Les auteurs ont constaté que, dans de nombreux cas, le remplacement des méthodes d'enseignement par des vidéos préenregistrées entraîne de petites améliorations de l'apprentissage et le fait de compléter le contenu existant par des vidéos se traduit par de solides avantages pour l'apprentissage. L'étude a été publiée aujourd'hui dans Examen de la recherche en éducation , une revue à comité de lecture de l'American Educational Research Association.

    Auteurs de l'étude Michael Noetel, Shantell Griffith, Taren Sanders, Philippe D. Parker, Borja del Pozo Cruz, et Chris Lonsdale à l'Université catholique australienne, et Oscar Delaney à l'Université du Queensland, analysé 105 études antérieures avec un échantillon groupé de 7, 776 étudiants. Les études antérieures avaient utilisé des essais contrôlés randomisés pour comparer l'impact des vidéos (telles que des conférences enregistrées ou des clips fortement édités comprenant des éléments audio et visuels) sur l'apprentissage avec l'impact d'autres formes d'enseignement, y compris des conférences en face à face, tutoriels, ou des lectures assignées. Les études dans lesquelles l'utilisation de la vidéo ne pouvait pas être isolée des autres variables, par exemple, dans les classes « inversées » où les cours étaient plus interactifs en raison de l'engagement accru des étudiants – ont été exclus par les auteurs.

    "Globalement, quand les étudiants ont eu des vidéos au lieu des formes habituelles d'enseignement, la note moyenne est passée de B à B+, " dit Noetel, chercheur à l'Université catholique australienne. « Quand ils ont reçu des vidéos en plus de leurs cours existants, l'effet était encore plus fort, faire passer les élèves d'un B à un A."

    Les vidéos se sont avérées plus efficaces pour enseigner des compétences que pour transmettre des connaissances. Lors d'un bilan de compétences, les vidéos ont amélioré les scores des élèves d'environ 5 points sur 100. Pour l'apprentissage des connaissances, les vidéos étaient à peu près aussi bonnes que les méthodes d'enseignement existantes, augmenter les scores des élèves d'environ 2 points.

    Les résultats étaient robustes pour différentes méthodes d'enseignement (par exemple, conférences, tutoriels, devoirs), sujets de cours, types de vidéo (par exemple, démonstrations de cas, conférences enregistrées), durées des expériences vidéo, et le temps qui s'écoule entre les expériences et les évaluations de suivi de l'apprentissage des élèves.

    "Dans un constat un peu inquiétant pour mon travail d'universitaire, les vidéos étaient encore meilleures que les cours en face à face avec un enseignant, bien que seulement de peu, " dit Noetel. " Pourtant, cela nous a surpris car nous pensions que les cours seraient plus efficaces, pas moins."

    "De toute évidence, certaines activités d'apprentissage précieuses sont mieux réalisées en face à face, comme les jeux de rôle et les discussions en classe, ", a déclaré Noetel. "Mais nos résultats montrent que de nombreuses formes d'apprentissage peuvent être réalisées de manière meilleure et plus rentable via la vidéo. Déplacer les éléments « d'explication » vers des vidéos permet aux riches, travail interactif pour prendre plus de temps précieux en face-à-face avec les étudiants."

    Les auteurs ont noté que les vidéos pourraient être plus efficaces que les cours en face-à-face avec une interactivité comparable car les étudiants sont capables de s'engager à leur propre rythme et à leur propre rythme, sans être surchargé.

    "Parce que chaque élève est en charge des contrôles, les vidéos peuvent permettre aux apprenants de ne pas être surchargés, pause pour prendre des notes, rembobiner, ou aller plus vite s'ils s'ennuient." a déclaré Noetel. "La vidéo peut également augmenter la motivation des étudiants en permettant une autonomie et une direction accrues. C'est agréable de pouvoir apprendre quand et où vous voulez; cela peut mieux s'intégrer dans la vie."

    Les auteurs ont noté que les vidéos montrent souvent les choses de manière plus authentique que les conférences ne peuvent le faire, en proposant des démonstrations réelles au lieu de démonstrations artificielles en classe. Cela peut expliquer pourquoi les vidéos de l'étude étaient plus efficaces pour enseigner des compétences que pour transmettre des connaissances.

    Selon les auteurs, les politiques des collèges devraient se concentrer sur l'incitation du personnel à créer et à partager des ressources vidéo de haute qualité, financer l'infrastructure pour créer des vidéos de qualité, et soutenir les étudiants ayant moins accès à la technologie.

    « Même après la fin de la pandémie, les enseignants des collèges trouveront utile d'intégrer la vidéo dans leur enseignement, " a déclaré Noetel. " S'assurer que ces vidéos sont de haute qualité et que tous les étudiants y ont un accès égal apportera des avantages significatifs à long terme. "


    © Science http://fr.scienceaq.com